Photo CdC Copie

DONNER A NOS HOMMES TOUTE LA VALEUR QU’ILS PEUVENT AVOIR

Ces premiers mots, sont à mes yeux les plus importants. Ils résument à eux seuls toute la substance de la mission du SMA.

Aider les jeunes Polynésiens qui nous rejoignent à se découvrir eux même, à se dépasser pour trouver leur voie. C’est l’essence du RSMA-Pf, le sens de notre mission, nous cadres de l’armée de terre, professeurs des écoles, bénévoles, avec vous, acteurs de l’état et du pays, chefs d’entreprises qui, riches de nos différences et de nos expériences, unissons nos forces au profit d’une action exigeante mais ô combien gratifiante. C’est la force de ce partenariat, de notre engagement collectif, bien au-delà des compétences individuelles de chacun qui garantit la réussite de la mission. Loin du Mali, loin de Sentinelle ou de l’Irak, il n’est pas, pour nous soldats, de mission qui ne soit noble ni de combat qui ne vaille la peine d’être livré. Ici aussi, en Polynésie, le soldat français sauve des vies. Il les sauve du désœuvrement, de la misère, du découragement et de l’échec. Mais il ne les sauve pas seul, car sans vous, sans cette intégration harmonieuse du régiment dans son environnement, la mission ne serait que partiellement remplie.

Mis à disposition du ministère des Outre-mer par l’Armée de terre, au profit du « Pays », le RSMA-Pf est avant tout l’outil de la République qui, sous l’égide du Haut-commissariat, porte sur ce territoire l’effort de la Nation malgré les kilomètres et les différences culturelles.

Terreau fertile, tout comme cette terre polynésienne qui l’accueille chaleureusement, le RSMA-Pf construit les hommes et les femmes qui le servent. C’est pourquoi, il m’appartient, il nous appartient, de continuer et de développer l’héritage de ce formidable outil inlassablement amélioré par nos prédécesseurs. Qu’il soit ici rendu hommage à leur engagement, à leurs efforts, au profit de générations de jeunes Polynésiens qui, comme ils aiment à en témoigner, seront pour toujours marqués par leur passage au RSMA-Pf, sorte de rite initiatique vers l’âge adulte et la vie professionnelle, qui dans une société riche de traditions et de coutumes ancestrales n’est pas un vain mot.

Trois ans après le déménagement de Mahina et au faîte de l’atteinte des résultats du plan SMA 6000 dont l’objectif était avant tout quantitatif, le régiment se devait de repenser son organisation et ses méthodes de travail afin de se préparer aux travaux de modernisation qualitative du projet SMA2025 tourné vers une consolidation et un approfondissement du service rendu auprès des jeunes.

Repenser l’animation des différentes énergies, les modes de collaboration et la distribution de l’espace, tel a été l’axe d’effort interne 2017. Perpétuer sa constante adaptation au contexte économique et social local par l’ouverture de filières de formations innovantes, faire entrer le RSMA-Pf dans l’ère du numérique, accentuer le suivi médico-socio-psychologique des stagiaires, consolider encore et approfondir nos liens avec nos partenaires et inscrire le RSMA-Pf comme plate-forme où se fédèrent les compétences et les énergies au profit des jeunes, tels sont les chantiers qui continueront de nous animer pour 2018.

Merci de votre engagement à nos côtés, pour le succès de cette action collective.

« Notre victoire, leur réussite »

Colonel Sandrine ATTIA

Chef de corps du Régiment du service militaire adapté de Polynésie Française