Colonel Soriano

Aara, a’tia, e haere i mua[1] ! C’est par ces mots que nos jeunes volontaires rejoignent le régiment du service militaire adapté de Polynésie française. Véritable école de la vie, ce parcours leur permet de se redécouvrir, de renoncer à leurs addictions et de se construire pour mieux s’épanouir. Pour eux, il s’agit d’être plus responsable et de gagner en maturité. Il s’agit de changer maintenant !

S’ils n’ont pas peur de relever ce défi, c’est par ce qu’ils savent qu’ils seront accompagnés dans cette aventure par leur famille et par un encadrement militaire et civil, compétent, bienveillant et exigeant qui donne une large place à la considération portée au jeune

Le RSMA-Pf propose plus d’une vingtaine de formations professionnelles sur 3 et bientôt 4 archipels. Les formations sont variées et adaptées au besoin du Fenua afin de participer à la vie économique de la Polynésie française. Notre réseau de partenaire, entreprises, associations, nous permet de rester pertinents dans notre offre tout en répondant aux besoins actuels du pays ou des communes en développant des filières ponctuelles telles que la formation de médiateurs au profit de la DPDJ[2] ou d’animateurs culturels dans les Iles Sous-Le-Vent financée par le SEFI[3].

Après 32 ans d’existence, le RSMA-Pf continue d’évoluer en ouvrant une compagnie supplémentaire à Hao, ou plutôt en y rouvrant une compagnie. Ce défi majeur s’accompagnera de profondes mutations à Tahiti où le régiment devra repenser son organisation et son déploiement afin de pouvoir accueillir les stagiaires supplémentaires tout en menant nos opérations logistiques et d’infrastructure. Notre nombre de bénéficiaires augmentant à près de 850 jeunes volontaires par an (stagiaires, techniciens, jeunes cadets), il nous faut désormais augmenter nos capacités d’hébergement mais aussi de formation.

Par-delà les adaptations récurrentes et nécessaires, l’esprit de service demeure. Cet esprit anime les cadres, militaires et civils, qui y sont affectés. C’est cet esprit que nous ambitionnons de transmettre à ces jeunes qui nous sont confiés. La réalisation de projets pédagogiques ou d’intervention au secours de la population sont des moyens puissants de leur donner le goût du service mais aussi de leur donner confiance et estime d’eux-mêmes.

Transmettre un savoir-être, enseigner des savoir-faire et construire un savoir-devenir forment le socle de l’apprentissage dispensé au régiment.

C’est notre honneur et notre fierté !

 

Lieutenant-colonel Fabrice AVENEL

Chef de corps du Régiment du service militaire adapté de Polynésie française

 

[1] Réveillez-vous, levez, avancez !

[2] Délégation pour la prévention de la délinquance de la jeunesse

[3] Service de l’Emploi, de la Formation et de l’Insertion professionnelles